Keine Abschiebungen in den Sudan

Passeurs d’hospitalités

Menacer des Soudanais ou des Érythréens de les renvoyer vers le pays, où ils risquent la torture ou la mort, c’est un moyen de les dissuader de passer en France. Les autorités ont déjà employé ponctuellement ce moyen de dissuasion dans le passé, elles le font de manière constante depuis le début de l’été (voir ici et ), Comme à l’occasion de la rafle du 2 juillet à Calais, au cours de laquelle plus de six cents personnes ont été arrêtées et plus de deux cents placées en rétention (voir ici).
Continue reading